Un poème de Prévert, lu dans les rues de Brest, en février 2017.
Par ses voix en arrière plan, voix quelque peu effacées, le mixage d’Eric nous rend le poème fantomatique.

Barbara eric

Documents à télécharger